Type:

Évaluation : 02/2020

Présentation

Miro est une plateforme de tableau blanc collaboratif avec un objectif simple : l’exhaustivité des fonctionnalités et l’expérience utilisateur.

La solution propose d’abord un environnement de travail très libre et unique pour l’équipe invitée. Les options de création sont très nombreuses et ça sera la grande force de l’outil. Plus qu’un simple tableau blanc, Miro est une plateforme de création collaborative. On y retrouve les capacités qu’on peut avoir sur une diapositive Powerpoint, et plus grâce aux très nombreux templates de fond qui permettront de gagner du temps pour des usages bien définis, notamment autour de la gestion de projet : Kanban, mindmap, 

Miro est en effet assez axé gestion de projet du fait des fonctionnalités natives qu’il propose mais il peut aller bien au delà. Classiquement, on anime facilement une réunion où l’on partagera post its, documents, images à commenter etc. Et l’outil pourra être utilisé jusqu’au travail en équipe sur des maquettes graphiques pour la conception d’interfaces par exemple, tant Miro est capable d’aller dans le détail. Les équipes de conception et d’ingénierie ont alors les moyens de travailler ensemble sur du concret, et de s’aligner autour de leurs projets.

En outre, Miro propose de nombreux connecteurs d’une part pour insérer du contenu dans le tableau : un rapport de tickets Jira, une présentation Slideshare, un document Dropbox, Une visio-conférence Teams, un tableau Trello, etc. D’autre part, Miro peut exporter ses mises à jour sur une application externe : Slack, Teams, … Le catalogue est impressionnant pour ce type de produit et offre de grandes possibilités d’usages à la plateforme. 

Miro est un outil très riche, immédiatement utilisable même pour un besoin ponctuel, déjà grâce à son mode tarification simple (à l’utilisateur, sans engagement) qui permet même une utilisation gratuite sur un périmètre très large. Il manquera simplement à Miro les systèmes intelligents d’assistance au tracé disponibles chez Microsoft ou Google, et une interface en français.

Les points forts