Type: Messagerie de productivité

  • App desktop
  • Cloud
  • App mobile
  • On premise

Évaluation : 02/2020

Philosophie du produit

Slack capitalise sur ses canaux de conversation. C’est le centre de tout usage de la solution, tout se fait à l’intérieur. Slack reste sur une proposition fonctionnelle des plus simples, avec une ergonomie très travaillée, un côté décalé et “fun” qui font l’ADN de Slack. Pour que travailler devienne un plaisir… ?

Slack s’organise en chaines de conversation instantanées, thématisées et organisées. Elles peuvent même être le pont de collaboration entre deux entreprises, ou être ouvertes à l’externes. Un canal de conversation est alors associé à un groupe d’utilisateurs qui auront la liberté de discuter en associant des ressources à leurs messages (fichiers, images, liens, … ), et de lancer des réunions en visioconférence. De base, c’est tout. Slack est un tchat global, assez performant et pratique. Mais la plu-value de Slack réside dans sa capacité à intégrer des applications tierces aux conversations pour y déporter des actions.

En effet, Slack possède un marché impressionnant de connecteurs à d’autres applications répondant à d’autres usages collaboratifs. Salesforce, Dropbox, Github, Trello, rien ne manque. Ces intégrations peuvent être faites sous différentes formes : notifications de l’application externe dans le fil de la conversation, ou commandes distantes depuis la conversation à l’aide d’une syntaxe spécifique ou même grâce une mini interface déportée dans le flux. Tout dépend de comment est développé le connecteur. L’objectif pour Slack est de garder au maximum l’utilisateur dans son interface, mais pour cela et pour qu’il apporte toute sa valeur ajoutée, il faut le connecter à tout le reste du SI.

La faiblesse de Slack, souvent exploitée par la concurrence réside dans la difficulté qu’a la solution à faire perdurer l’information qui compte. Logique pour de l’instantané. Slack possède pourtant quelques options allant dans le bon sens, comme un moteur de recherche ou la mise en surbrillance de messages importants, mais sa mise en scène reste en faveur de la discussion sur l’instant et non de la capitalisation de l’information. Slack saura apporter une couche conversationnelle efficace à l’organisation et permettra de la faire gagner en productivité à condition de connecter l’outil aux applications qui font sens dans les process de l’entreprise.

Éléments différenciateurs

  • Aspect ludique de son interface
  • Le plus important marché d'applications à connecter
  • A la pointe des usages du chatbot
Fermer le menu